Changer mon pare-brise



Faut-il réparer et remplacer mon pare-brise ? Dans tous les cas, n’attendez pas !

Si l’impact est petit, votre pare-brise est sans doute réparable. Mais si vous attendez, une ou plusieurs fissures risquent d’apparaître, lors d’un choc thermique (avec la climatisation en été par exemple, ou l’hiver avec le chauffage) ou en roulant sur un nid-de-poule. Et là, c’est le remplacement.

Si l’impact ne dépasse pas le diamètre d’une pièce de 2 €, s’il ne se situe pas dans le champ de vision du conducteur (juste derrière le volant), et n’est pas trop près des bords, alors le remplacement n’est pas nécessaire et le dommage est réparable.

La réparation consiste en un procédé relativement simple. En une demi-heure, le technicien va injecter une résine pour boucher l’impact, la durcir puis polir la zone concernée.

Mais s’il faut remplacer le pare-brise, le fournisseur devra sans doute d’abord le commander, puis votre véhicule sera immobilisé au moins 3 heures : 1 heure pour le remplacement, puis 2 pour les temps de séchage.

Côté budget : si vous avez une assurance bris de glace, la réparation devrait être prise en charge. S’il s’agit d’un remplacement, la part vous revenant dépendra de montant de la franchise prévue dans celui-ci.

Dans tous les cas, le remplacement peut se faire soit chez un carrossier, ou chez votre concessionnaire la plupart du temps, mais aussi dans les centres spécialisés, qui en général se déplacent même gratuitement chez vous ou sur votre lieu de travail pour effectuer les travaux.

Attention au tarif ou à une publicité trop attractifs. Il peut y avoir des différences entre un pare-brise et un pare-brise... Différence se matérialisant par une fragilité supérieure ou une insonorisation moindre.
 

logo-mondial-pare-brise.png
logo-france-pare-brise.jpg
logo-carglass.png

Pour rester connecté avec Autotribu